Au Manoir.png
Au Manoir (1).png
  • LE MANOIR, C'EST QUOI ? UN ESCAPE GAME ?

Question qui nous est le plus posée. Non, le Manoir n'est pas un escape game. 

"Au Manoir" est déjà une marque qui regroupe trois pôles : un pôle événementiel avec des festivals, une plateforme en ligne et une demeure hors du commun qui ouvrira bientôt à Dijon. Cette dernière est un complexe multi-activités dédié à la Magie.

En effet, notre Manoir a été créé de toute pièce. Chaque activité a été conçue sur mesure. Vous y trouverez plus d'une trentaine d'activités réparties sur différents jours, différentes tranches horaires, pour tous les âges, pour tous les profils. Et parmi ces activités :

* LE BAR A POTIONS : est un lieu où découvrir l'art des breuvages magiques.

* LA VISITE INTERACTIVE : permet de découvrir l'histoire du lieu

* L'ACADEMIE MYSTERIEUSE : est notre propre version de Poudlard (Cf : Harry Potter).

* DES VISITES HANTEES DU VIEUX DIJON : par un guide touristique

* DES DEMONSTRATIONS : grâce à nos prestataires de spectacles

* DES ANIMATIONS EN TOUT GENRE

  • QUAND AURA LIEU L'INAUGURATION ?

(Sourire). C'est probablement la question qui hante le plus nos pensées depuis bientôt deux ans. L'ouverture va se faire de manière imminente. Nous avions prévu de boucler le gros des travaux et la mise en scène pour le 12 Février 2022. C'est chose faite.

Mais nous faisons encore face à certaines complications comme le chauffage : difficile dans une structure d'une telle ampleur avec des difficultés d'approvisionnement de matière première dues à la crise. Nous sommes en train de corriger le problème.

D'ici la semaine prochaine (semaine du 14 février 2022), nous allons commencer à tester les activités sur place du Manoir auprès d'un public cible. Nous pensons ouvrir juste après.

Nous voulons que tout soit parfait.

  • COMMENT PARTICIPER A L'INAUGURATION ?

Une fois que la structure est 100% opérationnelle, nous allons faire une grosse campagne de communication pour annoncer l'ouverture. Les curieux sont déjà nombreux chaque jour à venir voir notre façade et essayer d'obtenir quelques infos.

Nous sommes parés pour accueillir beaucoup de monde en simultané. Néanmoins, pour éviter aux visiteurs d'attendre, nous les inviterons à réserver au moins par téléphone leur participation lors de l'inauguration afin de gérer le flux. Tout sera détaillé sur notre site et sur nos réseaux dans un communiqué.

  • QUEL A ÉTÉ LE PLUS DIFFICILE DANS CE PROJET ?

Tout ? (sourire). Je dirai que le plus difficile a été la gestion des délais. Il a fallu déjà plus d'un an pour tout concevoir : trouver les lieux, conceptualiser l'intérieur, créer les visuels, les outils, les activités.

L'emplacement du Manoir n'est pas le lieu initial : nous avions envisagé auparavant deux autres lieux pour lesquels des démarches avaient été entreprises. Mais c'est sans aucun regret que nous avons choisi celui là : encore plus spacieux que les autres.

Ensuite il y a eu la gestion des travaux : quand vous arrivez dans un lieu complètement nu, il faut tout revoir : la sécurité incendie, les normes d'accueil pour les personnes porteuses de handicap. Vous devez obtenir des autorisations spécifiques. Nous avons comptabilisé plus d'une trentaine de corps de métiers dans ce projet. Quand vous êtes une femme de moins de trente ans et que vous êtes spécialisée dans l'univers de la Magie, les notions de BTP et de construction sont loin d'êtres acquises. Il a fallu apprendre, comprendre, se former et se faire aider par les bonnes personnes. Il a fallu aussi passer par des erreurs pour s'améliorer.

Et bien évidemment, il y a eu la crise sanitaire : apportant son lot de doutes. Mais la crise a aussi susciter des gros problèmes d'approvisionnement de pièces. Il a fallu trouver des solutions d'urgence quand les pièces n'arrivaient pas et laisser certains de nos rêves en attente.

  • QUEL EST LE PLUS FRUSTRANT ?

Je dirai : le perfectionnisme. Quand on lance un tel projet, on veut que tout soit parfait. On veut penser au moindre détail qui fera chavirer le cœur du public. Mais la réalité c'est que tout ne peut pas toujours être parfait : vous pouvez constamment améliorer ce que vous faites.

Il faut pouvoir accepter qu'il y aura forcément certains couacs à l'ouverture malgré toute la préparation du monde, que certaines activités démarreront un peu plus tard, que les décors s'amélioreront encore et encore au fil du temps. Il faut pouvoir lâcher prise et simplement faire de son mieux : surtout dans notre contexte actuel.

  • S'IL EXISTAIT UNE PERSONNALITÉ QUE VOUS VOUDRIEZ ACCUEILLIR AU MANOIR, CE SERAIT QUI ?

Question facile : J. K. Rowling. Cela semble un pari bien fou, un rêve inaccessible, c'est certain.

 

Mais elle est mon modèle, mon mentor. Elle a su créer tout un univers, tout un monde. Et ses lecteurs, rien qu'en fermant les yeux, peuvent visualiser les décors, les attributs, les personnages.  Son monde, bien que couché sur des livres, a une part de réel pour beaucoup.

J'aime à croire que mes visiteurs pourront également voyager dans mon univers, visualiser des décors spécifiques, apprendre et voyager le temps de quelques heures. Et si j'arrive à égaler ne serait-ce qu'un centième du talent de Rowling, ce sera déjà un immense honneur.

Aussi, j'espère qu'un jour elle passera la porte du Manoir et que je pourrai lui conter nos propres histoires. Je lui ai même écrit une lettre (que je n'ai jamais eu le cran d'envoyer bien sûr). Alors si vous la connaissez, n'hésitez pas à lui dire qu'une petite dijonnaise fan l'attend.

  • SI VOUS ETES FAN DE J.K. ROWLING, POURQUOI NE PAS AVOIR OUVERT UNE BOUTIQUE HARRY POTTER OU CONÇU UN ETABLISSEMENT DANS LE THEME ?

Je suis trop respectueuse du travail d'auteur pour reprendre un concept déjà tout prêt. Si un de mes visiteurs souhaite entrer dans l'univers de Harry Potter, je lui recommanderai de lire les livres ou de visiter les studios de Londres ou d'Universal en Floride. Je suis également trop fan du travail de MinaLima, les graphistes de l'univers, pour m'en servir.

Oui je fais beaucoup de références à Harry Potter dans mes festivals. Mais cela reste un hommage.

Je crois également que mon public cherche de nouvelles histoires, de nouvelles immersions : surtout en ces temps de crise. Et des histoires : j'en ai à raconter. Surtout quand il y a une véracité vis à vis de faits historiques passés.

Au Manoir, vous n'apprendrez pas à devenir un Sorcier mais un Investigateur de l'Etrange. Vous ne porterez pas une cape mais une redingote. L'Ecole ne se situe pas dans un château mais dans un Manoir. Et vous n'apprendrez pas seulement l'art des potions : vous aurez des cours sur les fantômes, les Vampires. Et bien que ces activités soient très accès sur le folklore, vous aurez des notions d'histoire qui avec des faits qui ont bel et bien existé.

  • A BIENTOT AU MANOIR ?